Bercy est favorable à l'ouverture des commerces les dimanches de janvier

La demande a été formulée par le Conseil du commerce de France dans l'objectif de rattraper le manque à gagner de la fermeture des commerces "non-essentiels" lors du deuxième confinement.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une rue commerçante du centre-ville de Perpignan, le 28 novembre 2020. (CLEMENTZ MICHEL / MAXPPP)

Bercy est favorable à l'ouverture des commerces tous les dimanches de janvier, a appris franceinfo auprès du ministère de l'Economie mardi 29 décembre. La demande a été formulée par le Conseil du commerce de France sur franceinfo dans l'objectif de rattraper le manque à gagner de la fermeture des commerces "non-essentiels" lors du deuxième confinement lié au coronavirus.

Selon les informations de franceinfo, le ministère de l'Economie est favorable pour deux raisons : d'abord pour écouler les stocks invendus plus tôt dans l'année, mais aussi pour permettre d'étaler les flux des clients dans les magasins pendant les soldes qui doivent débuter le 20 janvier, au lieu du 6 janvier. Ce dossier devra également recevoir le feu vert du ministère du Travail, qui assure que tout a été mis en place pour rendre ces ouvertures dominicales possibles. Il faut notamment un accord avec les organisations syndicales.

"On souhaite pouvoir ouvrir sur l'ensemble des mois de janvier pour réaliser du chiffre d'affaires, pour refaire de la trésorerie", avait déclaré sur franceinfo William Koeberlé, président du Conseil du commerce de France qui représente une trentaine de fédérations de commerçants. Il a également pointé l'argument sanitaire : "Cela a un deuxième effet de fluidifier les flux", en faisant en sorte qu'une partie de la clientèle du week-end "aille sur le dimanche".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.