Aveyron : le village de Laguiole fait annuler une vingtaine de marques qui usurpaient son nom

Un entrepreneur qui avait déposé le nom du bourg célèbre pour ses couteaux accordait des licences à des marques qui pouvaient commercialiser sous le nom du village des produits qui n'y étaient pas fabriqués.

Un couteau \"Laguiole\" dans une boutique à Laguiole (Aveyron), le 21 septembre 2012. 
Un couteau "Laguiole" dans une boutique à Laguiole (Aveyron), le 21 septembre 2012.  (REMY GABALDA / AFP)

Dans l'Aveyron, le village de Laguiole, célèbre pour ses couteaux, va pouvoir retrouver son nom : la justice a tranché, mardi 5 mars, en sa faveur face à un entrepreneur qui avait déposé la marque "Laguiole" pour vendre divers produits souvent importés et sans lien avec cette commune rurale. Le bourg se battait depuis plus de vingt ans contre Gilbert Szajner, un entrepreneur du Val-de-Marne qui, après avoir déposé le nom du village en 1993, accordait des licences à des entreprises françaises et étrangères pour commercialiser sous le nom Laguiole des produits qui n'y étaient pas fabriqués.

La cour d'appel de Paris a annulé le dépot d'une vingtaine de marques "Laguiole", estimant qu'il existait un risque d'"induire en erreur le consommateur moyen en lui faisant croire que ces produits étaient originaires de ladite commune"Dans leur arrêt, les juges ont ainsi dénoncé une "fraude", "une stratégie visant à priver la commune et ses administrés de l'usage du nom Laguiole".

On va retrouver la possibilité d'utiliser notre nom, ce qu'on nous avait retiré !Vincent Alazard,le maire de Laguiole

Gilbert Szajner, son fils et leur société Laguiole devront verser solidairement 50 000 euros au village au titre de son préjudice moral, et chacun 20 000 euros au titre des frais de justice.