Scandale Volkswagen : vérifiez si votre voiture est concernée

Il suffit de se rendre sur le site du constructeur et d'entrer le numéro de châssis de sa voiture et la date de sa dernière immatriculation.

Le logo de Volkswagen sur une voiture à Londres (Royaume-Uni), le 2 octobre 2015.
Le logo de Volkswagen sur une voiture à Londres (Royaume-Uni), le 2 octobre 2015. (FRANCK FIFE / AFP)

Conduisez-vous un véhicule équipé du logiciel de trucage des tests antipollution ? Volkswagen a mis en place, vendredi 2 octobre, une page internet sur son site pour permettre à ses clients de savoir si leur voiture figure parmi les 11 millions de véhicules concernés par la fraude. Sur les douze marques du groupe, Volkswagen, Audi, Skoda, Seat ainsi que les utilitaires sont touchés.

Pour le savoir, il suffit de vous rendre sur la page créée pour l'occasion et d'y entrer le numéro de châssis de votre voiture et la date de sa dernière immatriculation. Le site indique alors si ce logiciel est installé sur le véhicule et si, le cas échéant, la voiture doit être ramenée au garage pour être révisée.

"Nous ferons tout pour regagner notre confiance"

"Le groupe Volkswagen a récemment reconnu qu'il existait des écarts entre les émissions d'oxydes d'azote (NOx) obtenues lors de conditions de circulation réelles et celles obtenues lors de tests sur banc, peut-on lire sur le site de la marque. Volkswagen Group France souhaite (...) vous tenir informés des mesures et des solutions techniques qui seront apportées pour remédier à ces écarts."

"Les écarts constatés ne remettent nullement en cause la qualité, la fiabilité et la sécurité de votre véhicule", précise la marque, qui formule au passage ses "plus sincères regrets". "Nous ferons tout pour regagner votre confiance", écrit-elle à l'adresse de ses clients.