Cet article date de plus de six ans.

Le patron de Volkswagen pourrait partir avec une pension de 28 millions d'euros

Martin Winterkorn devrait aussi toucher des indemnités "équivalentes à deux ans de rémunération", soit plusieurs millions de dollars supplémentaires.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le PDG de Volkswagen, Martin Winterkorn, lors d'un banquet à l'occasion de la visite de la reine d'Angleterre, à Berlin (Allemagne), le 24 juin 2015.  (STEFANIE LOOS / REUTERS)

Un scandale dans le scandale. Le PDG démissionnaire de Volkswagen, Martin Winterkorn, pourrait quitter le groupe avec une pension de 32 millions de dollars (28,6 millions d'euros), comme l'indique un rapport repris par Bloomberg (en anglais), jeudi 24 septembre.

Martin Winterkorn, qui s'est dit "infiniment désolé" après les révélations sur les fraudes du constructeur automobile allemand aux tests antipollution, devrait aussi toucher des indemnités "équivalentes à deux ans de rémunération", soit plusieurs millions de dollars supplémentaires.

Le deuxième PDG le mieux payé d'Allemagne

Tout dépendra de si le groupe considère Martin Winterkorn comme responsable du scandale, écrit Bloomberg. Un conseil de surveillance doit se réunir vendredi et pourrait annuler le versement de ces indemnités. 

Avec 16,6 millions d'euros perçus l'année dernière, Martin Winterkorn était le deuxième PDG le mieux payé d'Allemagne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Volkswagen

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.