VIDEO. La députée LREM Sonia Krimi endosse un gilet jaune et reçoit des manifestants

"Si je n'étais pas députée aujourd'hui, peut-être que je serais avec eux dans la rue", confie-t-elle.

FRANCE 2

Face au mouvement des "gilets jaunes", comment les élus de La République en marche réagissent ? Une députée de la majorité est partie à la rencontre directe des manifestants. "Je suis là justement pour pouvoir vous écouter", commence Olga Givernet. Elle tente de renouer le dialogue face à des revendications nombreuses. Mais un dialogue de sourds s'instaure. "C'est le gouvernement à l'écoute de ce qu'il se passe et nous, la majorité, nous sommes sur les terrains pour représenter les habitants", se défend-elle. "Elle nous a écoutés, mais je pense qu'elle ne nous a pas entendus", conclut un "gilet jaune" à la fin de la rencontre.

Reprendre le contact sur le terrain

Ambiance beaucoup plus détendue à Cherbourg (Manche), dans la permanence de la députée locale. Il faut dire que Sonia Krimi endosse le gilet jaune.

Si je n'étais pas députée aujourd'hui, peut-être que je serais avec eux dans la rue.

Sonia Krimi

à France 2

Lettre de doléance à la main, les "gilets jaunes" apprécient d'avoir été écoutés par leur députée mais attendent de voir des résultats concrets. De son côté, Marie Lebec, députée LREM des Yvelines, a dénoncé sur BFMTV "de la démagogie à bas coût".

Le JT
Les autres sujets du JT
La députée LREM Sonia Krimi dans sa permanence à Cherbourg (Manche), le 23 novembre 2018.
La députée LREM Sonia Krimi dans sa permanence à Cherbourg (Manche), le 23 novembre 2018. (FRANCE 2)