Stations-service : les petites stations se diversifient

En dehors des autoroutes, il est de plus en plus difficile de trouver des stations-service. Les petites stations ferment les unes après les autres. Alors certaines s'organisent pour survivre : elles se diversifient. Reportage en Loire-Atlantique. 

FRANCE 2

À l'entée du village de Geneston (Loire-Atlantique), la petite station-service a fidélisé sa clientèle. Les habitués sont servis à la pompe, une attention devenue rare qui plait beaucoup aux clients. Le couple de commerçants a repris l'affaire il y a quelques années. Leur pari : une station multiservice, où l'on n'achète pas que du carburant. Ils ont également investi dans une cave à vin. À l'intérieur de sa boutique, le commerçant conseille les clients, entre Sans Polmb 95 au Bourgogne 97. "Cela fait venir les gens", estime-t-il.

"On ne pourrait pas vivre si on vendait uniquement du carburant"

Bientôt, la station fera également pressing et salon de coiffure. "Le chiffre d'affaires le plus important, c'est le carburant. Mais la marge est tellement minime qu'on ne pourrait pas vivre si on vendait uniquement du carburant", Cathy Nicolle, pompiste et coiffeuse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pendant plus de deux ans, un couple de Gironde s\'est servi de sa carte d\'essence professionnelle à titre privé, rapporte le 13 août \"Sud-Ouest\". 
Pendant plus de deux ans, un couple de Gironde s'est servi de sa carte d'essence professionnelle à titre privé, rapporte le 13 août "Sud-Ouest".  (REMY GABALDA / AFP)