Indemnité inflation : une aide financière complexe à gérer pour les entreprises

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
J. Duponchel, C. Wormser, G. Sabin, L. Michel - France 2
France Télévisions

L'indemnité inflation, d'une valeur de 100 euros, devrait être versée à des millions de Français dans quelques semaines, dont les salariés gagnant moins de 2 000 euros nets par mois.

Pour faire face à la hausse des prix de l'énergie et des matières premières, le gouvernement a décidé de mettre en place une indemnité de 100 euros, qui sera versée à des millions de Français. Retoquée par le Sénat dans la nuit du mercredi 17 au jeudi 18 novembre, l'indemnité poserait en outre problème à de nombreuses entreprises, qui ne sont pas prêtes à la distribuer à temps aux employés. Pour Guillaume Thomas, chef d'entreprise, les outils ne sont toujours pas à jour afin de verser l'indemnité inflation. "Pour l'instant, ce n'est pas disponible", explique-t-il.

Une aide parfois versée en retard

Près de 14 millions d'employés du secteur privé vont bénéficier de l'indemnité dès le mois de décembre, avec une avance versée par les entreprises, qui seront ensuite dédommagées par le gouvernement. Dans certains cas, l'aide sera distribuée aux employés avec un peu de retard, en 2022. C'est le cas dans une entreprise rennaise (Ille-et-Vilaine), où les employés semblent conciliants. "C'est la différence entre les décisions qui sont prises et la réalité des entreprises, ça va se mettre en place petit à petit", explique un employé. L'aide devrait coûter 3,8 milliards d'euros à l'État.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.