"Gilets jaunes" : des pénuries de carburants dans l’Hérault

Des files d'attente s'allongent devant les stations-service, après un week-end très mouvementé. À cause du mouvement des "gilets jaunes", certaines pompes n'ont pas pu être approvisionnées.

France 2

Une file d'attente à faire démarrer la semaine du mauvais pied. Certaines pompes n'ont pas pu être approvisionnées à cause des "gilets jaunes". Pas le choix pour ces automobilistes près de Montpellier (Hérault), il faut s'armer de patience lundi 26 novembre. Ils n'ont pas trouvé une goutte de carburant aux alentours. "Ça fait presque une heure, ça fait 45 minutes, c'est un peu long", explique un automobiliste, toujours dans la file d'attente. Un autre a essayé dans quatre stations-service, dans lesquelles il n'y avait plus de carburant, avant de prendre place dans cette file.

40 litres par voiture

"Là c'est la cinquième", souligne-t-il. Une seule pompe sur cinq fonctionne dans cette station, alors quand arrive enfin leur tour, c'est le soulagement. Mais, mauvaise surprise, impossible de faire le plein. Au bout de 40 litres, la pompe se bloque. Lundi matin, il fallait essayer en moyenne deux à trois stations essence avant de trouver son bonheur, et encore, il fallait avoir la chance de tomber sur une station qui distribuait à la fois du gazole et de l'essence, ce qui est encore loin d'être le cas ce midi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un automobiliste remplit son réservoir dans une station-service de L\'Île-d\'Yeu, en Vendée, le 14 novembre 2018.
Un automobiliste remplit son réservoir dans une station-service de L'Île-d'Yeu, en Vendée, le 14 novembre 2018. (SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP)