Taxe : coup de pouce pour l'essence

Ségolène Royal a annoncé ce jeudi 13 octobre, l'avantage fiscal accordé aux diesels pour les voitures d'entreprises est étendu à l'essence. Les défenseurs de l'environnement espéraient qu'il serait supprimé, mais le gouvernement a choisi une autre voie.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans cette entreprise d'installation de plateformes téléphoniques, les déplacements sont nombreux et quotidiens. Résultat : une flotte de 27 voitures est prévue pour les techniciens et commerciaux. "L'ensemble de nos véhicules roule au diesel", explique l'un des salariés de l'entreprise. L'avantage du diesel pour les entreprises : une déduction de 80% de la TVA sur ce carburant. Une déduction qui devrait être étendue aux véhicules essence dès le 1er janvier 2017.

À partir du 1er janvier 2017

L'objectif de cette démarche : diminuer la pollution du diesel sur l'environnement, mais il est difficile de s'en passer pour certains, comme ce chef d'entreprise, qui n'y trouve que des avantages : "Tout d'abord, la récupération de la TVA. Chose qu'il n' y avait pas sur les véhicules essence, mais aussi, car la consommation d'un véhicule diesel est moindre qu'un véhicule essence", argumente-t-il. Ségolène Royal est restée ferme : "On ne retire rien au diesel mais on donne le même avantage à l'essence et j'encourage évidemment le recours au véhicule électrique", a-t-elle déclaré. Une annonce qui fait suite aux différents scandales des industriels qui ont fait passer pour propre des véhicules polluants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une pompe à essence délivrant du diesel, à Mulhouse (Haut-Rhin), le 1er octobre 2014.
Une pompe à essence délivrant du diesel, à Mulhouse (Haut-Rhin), le 1er octobre 2014. (MAXPPP)