Pénurie de carburant : la situation reste tendue en Île-de-France

Publié
Pénurie de carburants : la situation reste tendue en Île-de-France
Article rédigé par
France 3 Paris - Île-de-France, A. Marguet, M. Loisel, H. Guiraudou, C. Schnaffer, A. Oricelli, L. Dubos - France 3
France Télévisions

Faire son plein d'essence est toujours très compliqué en Île-de-France, vendredi 28 octobre. De nombreuses stations-services sont toujours privées d'au moins un carburant. Reportage.

Pour les automobilistes franciliens, c'est le retour des files d'attente pour remplir son réservoir. "Je roule pratiquement que dans le 92. J'ai fait (…) bien trois, quatre stations", confie un homme à Nanterre (Hauts-de-Seine). En période de Toussaint, le trafic est moins dense, car de nombreux Franciliens sont partis en vacances. Les temps d'attente sont donc moins importants qu'au plus fort de la grève. Les automobilistes comptent sur les applications et les boucles WhatsApp pour trouver du carburant.

La grève se poursuit à Gonfreville-l'Orcher

Le SP 95 et le SP 98 sont les carburants qui manquent le plus. Rien que dans les Hauts-de-Seine, six stations sur dix manquent d'au moins un carburant, et c'est encore pire à Paris. La pénurie y est plus importante car la grève se prolonge à Gonfreville-l'Orcher (Seine-Maritime). Dans cette raffinerie qui fournit une grande partie du carburant en Île-de-France, les salariés viennent de voter la poursuite du mouvement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.