Cet article date de plus de deux ans.

Le Danemark compte interdire la vente de voitures essence et diesel à l'horizon 2030

"Envoyons un signal clair à l'UE, à l'industrie automobile et au reste du monde", a indiqué le Premier ministre danois à l'ouverture de la session parlementaire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre danois Lars Lokke Rasmussen (2e en partant de la gauche) à côté d'Emmanuel Macron, le 29 août 2018, à Copenhague (Danemark). (HO / DANISH PRIME MINISTER'S OFFICE / AFP)

Le Danemark a annoncé, mardi 2 octobre, l'interdiction des ventes de voitures thermiques, c'est-à-dire fonctionnant à l'essence et au diesel, à l'horizon 2030. Ce grand pays du vélo veut ainsi se poser en exemple pour l'Europe. "Dans douze ans – seulement douze ans –, nous voulons interdire la vente de nouvelles voitures essence et diesel", a déclaré le Premier ministre Lars Lokke Rasmussen à l'ouverture de la session parlementaire.

Je veux un Danemark qui soit à l'avant-garde, qui tire le monde dans une direction plus verte.

Lars Lokke Rasmussen, Premier ministre danois

"Nous fixons le cap. Et envoyons un signal clair à l'UE, à l'industrie automobile et au reste du monde", a martelé ce cycliste émérite. Chantre de la lutte contre le réchauffement climatique, le Danemark ambitionne de devenir neutre en énergie fossile en 2050. Entre 1980 et 2015, les émissions de carbone de ce royaume scandinave ont diminué de 38%, d'après l'institut State of Green.

La France table sur 2040

Avec cette interdiction, le Danemark rejoint l'Islande, qui avait annoncé une mesure similaire début septembre. Championne de l'électrique tout en étant le principal producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'ouest, la Norvège voisine s'est fixé l'objectif de ne vendre que des voitures neuves zéro émission dès 2025, sans toutefois formellement interdire les autres modèles.

La France prévoit quant à elle la fin de la vente des voitures neuves à moteur thermique d'ici 2040. La ville de Paris a annoncé l'interdiction totale des voitures à moteur diesel pour 2024. Le Royaume-Uni prévoit l'arrêt d'ici à 2040 de la vente de nouvelles voitures et camionnettes conventionnelles fonctionnant à l'essence ou au diesel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.