Cet article date de plus de trois ans.

"Gilets jaunes" : Paris sous haute surveillance

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
"Gilets jaunes" : Paris sous haute surveillance
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Combien de "gilets jaunes" seront à Paris (Île-de-France), samedi 24 novembre ? Difficile à dire alors que 35 000 personnes ont répondu à l'appel via les réseaux sociaux.

Sur ce rond-point en région parisienne, on trouve des "gilets jaunes" déterminés. Demain, samedi 24 novembre, ils seront à Paris (Île-de-France), où ils se sont donné rendez-vous. "Je vais aller à la Concorde. Le gouvernement nous dit d'aller au Champ-de-Mars, mais c'est un peu un traquenard", explique une manifestante. Officiellement, le Champ-de-Mars, au pied de la tour Eiffel, est le seul lieu autorisé pour la manifestation. Un périmètre autour de l'Élysée ou de Matignon est interdit pour ce rassemblement dans la capitale. 3 000 policiers et gendarmes seront mobilisés.

Une dizaine de lieux de rassemblement envisagés


Sur internet, des appels à manifester un peu partout dans Paris circulent. La Concorde, Bastille, l'Élysée : une dizaine de lieux de rassemblement seraient envisagés. Certains "gilets jaunes" ne le cachent pas : ils tenteront de contourner le dispositif de sécurité. "On cachera les gilets et on suivra un peu sur les réseaux où aller", explique un "gilet jaune". Selon le ministère de l'Intérieur, il est difficile de prévoir l'ampleur du rassemblement. Autre source de préoccupation selon les autorités : les réseaux d'ultra-gauche et d'ultra-droite qui envisageraient d'infiltrer le mouvement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.