Automobile : les concessions sont-elles vouées à disparaître ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Automobile : les concessions sont-elles vouées à disparaître ?
France 3
Article rédigé par
S. Lanson, J. Weyl, A. Lo Cascio, N. Tahar, V. Buu - France 3
France Télévisions

Dans moins de dix ans, le réseau de concessions automobiles pourrait être réduit d'un tiers. La crise sanitaire a accéléré les ventes de voitures neuves sur Internet. 

Le nombre de concessions automobiles pourrait être réduit d'un tiers dans moins de dix ans, notamment à cause de la crise sanitaire, qui a poussé les clients à acquérir leur véhicule sur Internet. Malgré les nombreuses voitures que propose la concession Motorcar Paris by Autosphère, les clients sont rares. Guillaume Rocherieux, le directeur général, le constate chaque jour : il y a cinq ans, les acheteurs passaient en moyenne huit fois. Aujourd'hui, ils ne viennent qu'une ou deux fois sur site. 

30 % des concessions automobiles pourraient disparaître

"On a du trafic en moins, par contre, il est paradoxalement plus qualitatif. On a des gens qui sont plus sûrs de leur choix, mieux renseignés, des fois trop", affirme Guillaume Rocherieux. La crise sanitaire a tout bouleversé. Alors, certaines marques préparent déjà l'étape d'après : le tout digital, et les visites virtuelles. Les concessions à l'ancienne sont-elles menacées ? Selon une étude, 30 % des concessions automobiles pourraient disparaître d'ici 2030. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.