Réforme des retraites : "Le gouvernement s'est mis dans une situation infernale", estime Éric Woerth (LR)

Éric Woerth, député les Républicains de l’Oise et président de la commission des Finances de l'Assemblée nationale, est l'invité des "4 Vérités" de France 2, mercredi 8 janvier. 

France 2

L'Iran a riposté après la mort du général Qassem Soleimani en tirant des missiles sur les bases américaines en Irak dans la nuit du mardi 7 au mercredi 8 janvier. "Le président de la République essaye de jouer son rôle. Je vois que l'UE est encore très absente", déplore Éric Woerth sur le plateau des "4 Vérités" mercredi matin. "En réalité, il n'y a pas de puissance européenne".

Carlos Ghosn doit s'exprimer depuis Beyrouth (Liban) pour donner des détails sur son évasion"Je n'attends pas de cette conférence de presse de savoir comment il a fui le Japon. Le plus important est ce qu'on lui reproche", souligne le député les Républicains de l'Oise. "La France a très vite lâché Carlos Ghosn. Il a fallu une petite dizaine d'heures sans avoir d'opinion sur ce qui était reproché à ce chef d'entreprise", poursuit-il. 

"Le gouvernement est perdu"

Le gouvernement a accepté le principe d'une conférence de financement proposée par Laurent Berger. "Le gouvernement s'est mis lui-même dans une situation infernale", estime Éric Woerth. "C'est la réforme qui échappe à celui qui a tenté de la construire. Faire un régime universel incompréhensible pour tous les Français, cela n'a aucun sens", assure-t-il. Le président de la commission des Finances de l'Assemblée estime "que le gouvernement est perdu"

Eric Woerth, à l\'Assemblée nationale, à Paris, le 12 mars 2019.
Eric Woerth, à l'Assemblée nationale, à Paris, le 12 mars 2019. (BERTRAND GUAY / AFP)