Carlos Ghosn : libéré sous caution

Le tribunal de Tokyo a accepté la remise en liberté de Carlos Ghosn contre le versement d'une caution de 8 millions d'euros. Arnauld Miguet fait le point sur la situation en duplex.

FRANCE 2

La libération de Carlos Ghosn est imminente : le tribunal de Tokyo a accepté mardi 5 mars de le libérer sous caution. Montant du chèque : 8 millions d'euros. "Dans quelques heures, Carlos Ghosn devrait pouvoir sortir du centre de détention de Tokyo, où il est détenu depuis le 19 novembre dernier", précise le journaliste Arnauld Miguet, en duplex depuis la capitale japonaise.

Des conditions de contrôle judiciaire draconiennes

L'ancien patron de Renault-Nissan va en revanche devoir respecter des conditions de contrôle judiciaire draconiennes. Interdit de sortie de territoire, Carlos Ghosn va voir des caméras de surveillance installées partout à son domicile, pour le filmer en permanence et compenser l'absence de bracelet électronique, au Japon. Ses visites et ses communications téléphoniques seront limitées, et il ne pourra utiliser un ordinateur que dans le bureau de son avocat. Dans un communiqué, Carlos Ghosn a de nouveau clamé son innocence et se dit prêt à se défendre vigoureusement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Carlos Ghosn, le 14 février 2008 à Paris.
Carlos Ghosn, le 14 février 2008 à Paris. (MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY / AFP)