Beyrouth : le point sur la fuite de Carlos Ghosn

Carlos Ghosn, l'ancien PDG déchu de Renault-Nissan inculpé pour malversations financières qui risquait jusqu'à 15 ans de prison, a quitté clandestinement le Japon lundi 30 décembre pour se réfugier au Liban, dont il est citoyen. Le point avec notre journaliste Maryse Burgot, en direct de Beyrouth (Liban).

France 3

Quelles précisions le principal avocat libanais de Carlos Ghosn a-t-il données sur la mystérieuse évasion de l'ancien PDG déchu de Renault-Nissan ? "Ce que l'on sait, après cette discussion que j'ai pu avoir avec l'un des avocats de Carlos Ghosn, c'est qu'a priori, la conférence de presse annoncée par Carlos Ghosn devrait avoir lieu mercredi prochain, pas avant", livre notre journaliste Maryse Burgot, en direct de Beyrouth (Liban).

"Il devrait dénoncer une justice japonaise à charge"

En attendant, Carlos Ghosn se repose dans un domicile tenu secret dans le quartier d'Achrafiyeh. "L'avocat avec qui j'ai parlé me décrit Carlos Ghosn comme un client extrêmement combatif. A priori, selon cet avocat, il devrait dénoncer une justice japonaise à charge et il devrait aussi expliquer avoir été victime de tortures psychologiques pendant toute sa détention et pendant toute sa résidence surveillée", indique Maryse Burgot.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, le 3 avril 2019 à Tokyo (Japon).
L'ancien PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, le 3 avril 2019 à Tokyo (Japon). (KAZUHIRO NOGI / AFP)