Autoroutes : les tarifs des péages ont augmenté

La hausse est sensiblement supérieure à celles de 2016 et 2017, années où elle avait été limitée à 1% en moyenne.

La hausse des tarifs des péages prend en compte diverses composantes, comme le niveau de l\'inflation ou l\'augmentation de la redevance domaniale.
La hausse des tarifs des péages prend en compte diverses composantes, comme le niveau de l'inflation ou l'augmentation de la redevance domaniale. (MAXPPP)

Prendre l'autoroute coûte désormais un peu plus cher. Les tarifs des péages ont augmenté jeudi 1er février de 0,87 à 2,04% pour les voitures particulières sur les principaux réseaux. Une hausse sensiblement supérieure à celles de 2016 et 2017, années où elle avait été limitée à 1% en moyenne.

Le pourcentage de hausse des tarifs prend en compte diverses composantes, comme le niveau de l'inflation, l'augmentation de la redevance domaniale pour le financement d'infrastructures de transport et les travaux non prévus dans les contrats.

Jusqu'à 2,04% en Rhône-Alpes

Dans le détail, les automobilistes devront débourser 2,04% supplémentaires sur le réseau des Autoroutes de Rhône-Alpes (AREA) et 2% sur les Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR), détenus par Eiffage. La Société des autoroutes du Nord et de l'Est de la France (Sanef) et la Société des autoroutes Paris-Normandie (SAPN) demanderont 1,39% supplémentaire.

Sur le réseau géré par Vinci, les tarifs pour les véhicules légers augmenteront de 1,34% sur les Autoroutes du Sud de la France (ASF) et les Autoroutes Esterel-Côte d'Azur (Escota). Ils progresseront de 1,33% sur le réseau Cofiroute.

En ce qui concerne les autres classes de véhicules, les tarifs seront en hausse de 0,59% à 2,92% sur les réseaux des concessionnaires historiques. Les variations sont plus importantes sur les autres réseaux.