Automobiles : l'ascension des véhicules électriques

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Automobiles : l'ascension des véhicules électriques
France 3
Article rédigé par
N.Bidard, R.Michelot, G.Baslé, F.Pairaud - France 3
France Télévisions

Les ventes de voitures électriques ont plus que doublé : elles représentent 7,9% des ventes en 2021, contre 6,3 % l'an passé. 

Julien Picart vient d'acquérir un véhicule électrique. Il va devoir s'habituer à un nouveau geste : sortir le câble de chargement. Un choix avant tout économique. "Mon ancien véhicule, pour les mêmes trajets, j'en avais pour 150 euros d'essence. Là je vais en avoir pour 20 euros d'électricité par mois, si ce n'est même moins", explique-t-il. Comme dans toute l'Europe, les Français sont de plus en plus nombreux à passer le cap.

Ventes de véhicules thermiques interdites en 2035

En 2020, la voiture électrique représentait 6,3% du total des ventes, contre 7,9% en 2021. Un distributeur automobile de région parisienne en vend de plus en plus, notamment comme seconde voiture. "Vous avez une voiture thermique classique pour partir en vacances, faire de gros trajets, et vous pouvez vous orienter vers ce type de véhicule pour aller travailler, faire des petits trajets autour de chez vous", explique Lou Schmitt, responsable Aramis Auto Puiseaux-Pontoise (Hauts-de-Seine). Les conducteurs européens n'auront bientôt plus le choix : en 2035, la Commission européenne interdira la vente des véhicules thermiques. 

Parmi nos sources :

Dossier marché automobile français – juin 2021 : https://pfa-auto.fr/wp-content/uploads/2021/06/Dossier-de-presse-CCFA_corrige%CC%810207.pdf

Commission Européenne

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Automobile

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.