Allemagne : l'absentéisme en forte progression

Un salarié allemand est absent en moyenne 15 jours par an. Une tendance relativement nouvelle outre-Rhin.

france 2

Les mentalités évoluent en Allemagne. Depuis une douzaine d'années, de plus en plus de salariés n'hésitent plus du tout à se faire arrêter pour se soigner lorsqu'ils sont souffrants, une attitude qui était plutôt rare chez nos voisins auparavant. Une étude montre que les pertes estimées de productivité pour les entreprises allemandes sont passées en dix ans de 38 à 64 milliards d'euros.

Une prime à la bonne santé

Pour lutter contre cette tendance, le constructeur automobile Mercedes a décidé d'instaurer une prime pour les personnes les moins absentes, un bonus pouvant aller jusqu'à 200 euros par an pour quelqu'un qui ne s'absente jamais. Une mesure qui partage les principaux concernés. "C'est une bonne incitation pour ceux qui ne sont pas malades, mais d'un autre côté, ce n'est pas bien si les collègues doivent se forcer à venir travailler", explique un ouvrier.

Le JT
Les autres sujets du JT