Airbags défectueux : 34 millions de véhicules rappelés aux Etats-Unis

34 millions de véhicules seraient concernés par un défaut des coussins de sécurité. Il serait déjà à l'origine d'au moins "cinq décès" et de "nombreux blessés", d'après les autorités américaines.

(34 millions de véhicules rappelés aux Etats-Unis, à cause d'airbags Takata défectueux © MaxPPP)

La première vague de rappel sur ces airbags défectueux concernait 17 millions de véhicules. Elle a été doublée, atteignant 34 millions de véhicules aux Etats-Unis. Le ministère des Transports et l'autorité fédérale en charge de la sécurité routière l'ont annoncé mardi et enclenche ainsi la plus lourde procédure de rappel depuis 1982.

En cause : des airbags de l'équipementier japonais Takata. Le défaut n'a pas encore été identifié précisément, mais il aurait déjà causé la mort de cinq personnes. Ils sont installés sur des modèles de onze constructeurs différents. Toyota, Nissan et Honda ont déjà rappelé plusieurs millions de véhicules potentiellement dangereux.

Les trois constructeurs ont expliqué avoir découvert que les airbags fabriqués par Takata n'étaient pas correctement scellés, un défaut susceptible de favoriser l'apparition de moisissure dans le réservoir et d'endommager le gaz propulseur, ce qui pourrait conduire à un déclenchement trop violent de l'airbag propulsant des éclats de métal dans l'habitacle.