Les Emirats arabes unis signent un contrat pour l'achat de 80 avions de combat Rafale à la France, annonce l'Elysée

Emmanuel Macron effectue vendredi une courte visite à Dubaï, première étape d'une tournée dans le Golfe.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron et le prince héritier d'Abou Dhabi, Mohammed Ben Zayed Al-Nahyan, le 3 décembre 2021.  (THOMAS SAMSON / AFP)

L'Elysée a annoncé, vendredi 3 décembre, la signature d'un accord avec les Emirats arabes unis pour l'achat de 80 avions de combat Rafale et de 12 hélicoptères Caracal. Cette commande est la plus importante obtenue à l'international pour l'avion de chasse français depuis son entrée en service en 2004. "Il s'agit d'un aboutissement majeur du partenariat stratégique entre les deux pays", s'est félicitée la présidence française dans un communiqué. Emmanuel Macron effectue le même jour une courte visite à Dubaï, première étape d'une tournée dans le Golfe.

La valeur du contrat des 80 avions de combat Rafale et des 12 hélicoptères Caracal vendus aux Emirats arabes unis s'élève à 17 milliards d'euros, a précisé le ministère des Armées à franceinfo. C'est "le plus important jamais obtenu par l'aéronautique de combat française", a renchéri, dans un communiqué distinct, le PDG de Dassault Aviation Eric Trappier.

Les avions de combat fabriqués par Dassault Aviation seront livrés à partir de 2027 au standard F4, un programme en développement de près de deux milliards d'euros livrable en 2024 et présenté comme un "saut technologique, industriel et stratégique". Cette commande vise à remplacer les 60 Mirage 2000-9 acquis en 1998 par les Emirats. Les Emirats sont le cinquième client le plus important de l'industrie de défense française sur la décennie 2011-2020, avec 4,7 milliards d'euros de prises de commandes, selon le rapport au Parlement sur les exportations d'armement de la France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rafale

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.