La compagnie aérienne XL Airways, en redressement judiciaire, interrompt ses vols à partir de 15 heures lundi

En cessation de paiement, XL Airways a été placée en redressement judiciaire dans l'attente du dépôt d'offres de reprise. S'il y a plusieurs marques d'intérêt appuyées, aucune offre ferme de reprise en l'état n'a été formulée.

Un Airbus A330 de la compagnie à bas coûts XL Airways France lors de son vol inaugural, le 4 décembre 2012.
Un Airbus A330 de la compagnie à bas coûts XL Airways France lors de son vol inaugural, le 4 décembre 2012. (MAXPPP)

La compagnie aérienne XL Airways, en redressement judiciaire, interrompt ses vols à partir de 15 heures lundi 30 septembre et jusqu'au 3 octobre inclus. "En lien avec les autorités françaises de l’aviation civile et des organes de la procédure collective en cours, en grande difficulté économique, XL Airways se voit malheureusement dans l’obligation de suspendre tous ses vols", justifie l'entreprise sur son site internet. La compagnie a fait ce choix dans l'attente, mercredi, d'une décision du tribunal de commerce de Bobigny (Seine-Saint-Denis) sur une éventuelle reprise.

XL Airways détaille ensuite les modalités de remboursement en fonction du type d'acquisition du billet d'avion. Par exemple, "si vous avez acheté votre billet avec une carte bancaire, vous êtes invités à contacter le service client de votre carte bancaire pour vous renseigner sur les conditions d’assurance et les possibilités de remboursement de vos billets". Autre cas, "si vous avez réservé votre séjour avec une agence de voyages ou un tour-opérateur dans le cadre d’un voyage à forfait, vous êtes invités à les contacter pour envisager avec eux des solutions alternatives".

En revanche, "si aucune solution n’est disponible, vous devrez acquérir un nouveau billet", prévient la compagnie. "Généralement, dans ce type de situation, des tarifs préférentiels sont mis à disposition par d’autres compagnies aériennes pour acheminer les passagers en difficulté", précise-t-elle. On peut ensuite déclarer la valeur du billet auprès du mandataire judiciaire. "La compagnie XL Airways présente à l’ensemble de ses clients ses plus sincères excuses", conclut le communiqué.