Airbus : les deux premiers A380 commercialisés vendus en pièces détachées

Ils ont 10 ans, ce qui est plutôt jeune pour des avions, mais vont pourtant finir en pièces détachées. Les deux premiers A380 que louaient jusqu'à présent Singapore Airlines n'ont pas trouvé d'acheteurs. Ils vont donc être démantelés. Un coup dur pour Airbus.

France 2

C'était leur dernier vol, sans compagnie, sans couleur. Aucune compagnie ne veut les racheter : les deux premiers A380 commercialisés serons donc démantelés après seulement 11 ans d'existence. Ils sont désormais cloués au sol dans une casse pour avion près de Tarbes (Hautes-Pyrénées). Leur moteur a déjà été retiré, ils seront bientôt vendus en pièces détachées alors qu'ils auraient encore pu voler une vingtaine d'années.

Un coup dur pour Airbus

Ces mêmes avions, qui en 2007 étaient présentés en grande pompe par Airbus au moment de leur vente pour Singapore Airlines, étaient vantés comme l'avenir, le fleuron de l'aéronautique. Pour des retraités d'Airbus, ce démantèlement précoce fait mal au cœur. Ce démentèlement, c'est le signe que ces avions n'attirent plus sur le marché de l'occasion. Rentables sur peu de lignes, ils consomment beaucoup et sont très chers à reconfigurer. Niveau image, c'est un nouveau coup dur pour Airbus qui peine déjà à vendre ses A380 à l'état neuf. Pour renverser la tendance, Airbus travaille sur une nouvelle génération d'A380 qui consomme moins de carburant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Airbus A330 de la Singapore Airlines, le 13 mai 2009. 
Un Airbus A330 de la Singapore Airlines, le 13 mai 2009.  (VIVEK PRAKASH / REUTERS)