Airbus : 3600 postes menacé par une baisse des productions

La compagnie Airbus a annoncé ce mercredi 7 mars une réduction de la cadence de production de certains de ses modèles, menaçant ainsi plusieurs milliers de postes.

FRANCE 3

Airbus s'apprête à réduire la voilure. La compagnie menace 3 600 postes, en priorité des mutations, départs volontaires et CDD non renouvelés. En janvier déjà, l'ancien numéro 2 du groupe annonçait une baisse de cadence de production des gros porteurs : 15 appareils en 2017, 12 seulement en 2018. L' A380 a du mal à se vendre : cette année, seule Emirates a passé des commandes fermes pour seulement 20 avions. Quant à l'avion militaire A400M, il accumule les retards de fabrication et les surcoûts, seuls huit appareils seront produits chaque année à l'avenir.

Les usines françaises moins touchées

À Toulouse (Haute-Garonne), la direction doit annoncer ce mercredi 7 mars quels postes seront menacés par cette baisse de cadence. Les usines allemandes, espagnoles et britanniques seraient plus touchées que les sites français d'Airbus. Les modalités exactes seront connues au mois d'avril. 




Le JT
Les autres sujets du JT
Un Airbus d\'Air France décolle de l\'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d\'Oise), le 7 mars 2017. 
Un Airbus d'Air France décolle de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d'Oise), le 7 mars 2017.  (CHRISTIAN HARTMANN / REUTERS)