Aéroports de Paris : la privatisation aura-t-elle des conséquences ?

La privatisation des aéroports de Paris aura-t-elle des conséquences pour les voyageurs ? Les interrogations sont nombreuses, mais l'État se veut rassurant.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Des fauteuils confortables, des jeux, des comptoirs d'accueil : l'avenir de ces services proposés par les aéroports de Paris est-il remis en cause par la privatisation ? De nombreux passagers s'interrogent. Il en va de même pour les tarifs : une partie des billets revient à ADP, la taxe augmentera-t-elle ? L'État promet des garanties et des contrôles des tarifs.

Un piège pour l'État ?

La concession est accordée par l'État pour soixante-dix ans avec une révision tous les cinq ans. "De combien de terminaux aurez-vous besoin dans quarante ans ? Quels seront les avions qui atterriront dans cinquante ans ? Vous n'en savez rien, en réalité", soulève l'expert François Ecalle de l'association Fipeco, qui craint que dans cinquante ans, le privé ne dicte ses règles à l'État. La sécurité, elle, restera sous le contrôle de l'État, notamment avec la police aux frontières.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le groupe ADP, Aéroports de Paris, pourrait être privatisé.
Le groupe ADP, Aéroports de Paris, pourrait être privatisé. (MAXPPP)