Aéronautique : l'A380 est un échec industriel pour Airbus

L'avionneur européen a indiqué que la production de son gros porteur sera stoppée en 2021, faute de commandes suffisantes pour amortir l'investissement.

FRANCE 2

Airbus a décidé jeudi 14 février d'arrêter définitivement l'aventure de l'A380. La production de ce géant des airs sera stoppée en 2021. Lancé en 2007, l'avion n'a pas convaincu les acheteurs qui préfèrent investir dans de plus petits appareils. L'A380 mobilisait entre 3 000 et 3 500 employés dont le président d'Airbus refuse d'assurer les postes à terme, et ce à travers plusieurs pays, au grand dam des syndicats.

Aucune garantie pour les salariés

"Les hangars d'aménagement commercial à Hambourg (Allemagne), les usines de fabrication des voilures au Royaume-Uni, les investissements pour les usines et les sites de production espagnols. C'est une catastrophe, c'est une véritable catastrophe économique pour l'ensemble de l'aéronautique européenne aujourd'hui", explique Jean-François Knepper de Force ouvrière Airbus. Il fallait ainsi 400 commandes pour que l'investissement soit rentable, or ce ne sont que 274 commandes qui ont été enregistrées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Airbus A380 d\'Air France, le 30 octobre 2009, à Hamboug (Allemagne). 
Un Airbus A380 d'Air France, le 30 octobre 2009, à Hamboug (Allemagne).  (MARCUS BRANDT / AFP)