Droit à l'avortement : mobilisation en Europe

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 01/02/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

C'était la première grande manifestation d'opposition au projet de loi qui reviendrait à supprimer l'avortement en Espagne. Et elle a dépassé les frontières! Puisque des milliers de personnes ont défilé à Londres, Bruxelles mais aussi à Paris et dans plusieurs villes de France. Le droit à l'interruption volontaire de grossesse est un combat que les femmes espagnoles mènent depuis des décennies.

Ils étaient des milliers à défiler cet après-midi dans les rues de Madrid. Des femmes mais aussi des hommes, tous là pour protester contre le nouveau projet de loi du gouvernement, qui restreint fortement le droit à l'avortement.

Je n'aurais jamais imaginé devoir un jour être ici à lutter pour quelque chose que je croyais déjà avoir.

Pour mes enfants, mes petits-enfants, il faut que ça change. Les politiques ne peuvent pas interférer dans privée.

Dans le projet du gouvernement, l'avortement ne sera autorisé qu'en cas de viol ou si la santé de la femme est menacée durablement. Un projet espagnol qui déclenche l'indignation de femmes à travers toute l'Europe. En France, des manifestations ont lieu à Toulouse, Perpignan ou Marseille.

Quand le droit de l'accès à l'avortement baisse, ce n'est pas le nombre d'avortements qui baisse, ce sont des avortements qui redeviennent cachés et donc dangereux.

J'ai l'impression de voir d'anciens démons revenir, ça me fait peur. Cela me paraît important d'être là aujourd'hui pour défendre toutes les avancées qui ont été menées ces dernières années.

Chez toutes ces femmes, les mêmes revendications.

En tant que femme, je voudrais avok avoir le droit de choisir quand est-ce que je veux avoir un enfant, avec qui, à quel moment. L'avortement n'a jamais freiné la natalité.

Le JT
Les autres sujets du JT