Loisir d'été : le paddle séduit de plus en plus les Français

Ludique, idéal pour se balader mais aussi pour se muscler, le paddle fait sa révolution. Le demande est croissante. Pourquoi le paddle séduit-il autant ? Éléments de réponse.

France 2

C'est la passion de l'été sur les plages : le paddle. Première difficulté : monter dessus. Il faut ensuite se mettre à genoux et puis trouver l'équilibre, une fois debout. Il faut compter une vingtaine d'euros pour une balade d'environ une heure et demie. Et l'effort vaut le coup. En balade, certains ont même la bonne surprise d'apercevoir d'assez près un dauphin. La découverte du milieu marin prend le dessus, chacun oublie qu'il flotte sur l'eau. Les difficultés se surmontent plutôt bien, même chez les débutants. Pour les professionnels, l'engouement pour le paddle vient du fait que c'est un loisir qui reste accessible, ludique et facile.

Importé par un Américain

D'abord pratiqué en Polynésie sur d'immenses planches taillées dans des troncs d'arbres, le paddle a ensuite été utilisé à Hawaii dans les années 50 avec les sauveteurs des mers qui, debout, pouvaient mieux surveiller les baigneurs. En France, il a été importé par un surfeur américain il y a dix ans. Depuis, l'image sportive de cette planche maniée avec une pagaie a fait de nombreux adeptes. À tel point que les commandes ne cessent de croître.

Une chaîne de grands magasins de sport a même vu ses ventes progresser de 120 % en un an. Les prix passant du simple à plus du double. Les clients apprécient tout particulièrement le côté pratique de la planche : celle-ci se dégonfle et se range dans un sac avec sa pompe. D'autres sont dures, car elles sont en bois, et il faut alors compter sur un budget plus élevé. Le paddle est une planche de trois mètres de long en moyenne, à la portée de tous pour la balade. De quoi s'offrir un peu d'exotisme pendant les vacances.

Le JT
Les autres sujets du JT
(CHRISTOF STACHE / AFP)