Bulletins météo hyper localisés, vigies sur tout le territoire forestier... : dans l'Aude, la cellule "feu de forêts" permet une intervention rapide des pompiers

Soldats du feu, prévisionnistes de Météo France et agents de l'Office national des forêts coordonnent leurs efforts pour mieux surveiller les massifs et anticiper l'évolution d'un incendie.

Des pompiers de l\'Aude tentent d\'éteindre un feu de forêt, le 24 juillet 2002.
Des pompiers de l'Aude tentent d'éteindre un feu de forêt, le 24 juillet 2002. (GIANESINI / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Deux feux de forêt ont réduit en fumée plus d'un demi-millier d'hectares en Gironde et dans le Loiret, lundi 27 juillet. Ces premiers grands incendies de l'été, dont la cause reste inconnue, n'ont pas fait de victimes. Ils sont désormais "fixés" grâce à l'intervention rapide des pompiers mais aussi à tout un système de vigilance mis en place dans la zone sud de la France.

>> Incendies : qu'est-ce qu'un feu “fixé”, “maîtrisé”, “circonscrit” ou “noyé” ?

Dans l'Aude, les soldats du feu s'appuient sur tout un réseau d'observateurs et adaptent leurs interventions aux prévisions détaillées de Météo France. 

Couvrir toute la zone en moins de dix minutes

Ce système de détection s'appuie notamment sur des pompiers volontaires, des vigies domiciliées sur des points hauts du département de l'Aude. "On fonctionne aussi avec des comités communaux 'feux de forêt' qui patrouillent, ainsi que l'Office national des forêts, explique le colonel Henry Bénéditini, directeur des services d'incendie et de secours de l'eau. À partir du moment où le feu est détecté, on va disposer, dans tous les massifs forestiers, un certain nombre de véhicules prêts à intervenir, puisqu'on sait très bien que, quand le feu a pris une certaine dimension après, même avec de gros moyens, des moyens aériens, etc, c'est très très compliqué. On souhaite couvrir tout le territoire en moins de dix minutes", assure le colonel Bénéditini.

Des bulletins météo localisés sur l'incendie

C'est un service de Météo France basé près de Marseille, qui fournit des prévisions détaillées à tous les services de secours en France. "Nous fournissons deux fois par jour une carte de danger météorologique d'incendie sur la zone de défense sud qui va du Midi-Pyrénées à la région Paca, Drôme-Ardèche et à la Corse, indique Florence Vaysse, responsable de la cellule 'feux de forêt zone sud' pour Météo France et référente nationale incendie.

On a un briefing et une carte des dangers le matin pour couvrir la journée en cours et un briefing et une carte en fin de journée pour préparer la journée du lendemain.Florence Vaysse, référente nationale incendies de Météo Franceà franceinfo

"L'autre mission du prévisionniste 'feux de forêt', c'est de pouvoir en cas de feu donner en temps réel les conditions météorologiques sur le feu et l'évolution des conditions. Si par exemple, le vent est appelé à tourner, cela peut être un paramètre très dangereux pour les pompiers qui sont au sol", détaille la prévisionniste.

Les pompiers appellent d'ailleurs la population à la plus grande prudence pendant ces périodes de forte chaleur et de sécheresse, notamment les fumeurs avec leurs mégots de cigarette.