8 mai : un week-end morose pour les professionnels du tourisme

Traditionnellement le week-end prolongé du 8 mai est une aubaine pour les professionnels du tourisme. Mais cette année, il y a le second tour de l'élection présidentielle et le mauvais temps.

France 3

Des bourrasques de vent, des parapluies et des températures qui dépassent timidement les 13 degrés. Pour les touristes venus profiter d'un week-end printanier sur la Côte d'Azur, le scénario est cruel. Et en cette période d'élection, la déception est d'autant plus grande que ces vacanciers avaient tout prévu pour profiter de leur week-end tout en remplissant leur devoir citoyen. Mauvais temps et élection présidentielle, un cocktail particulièrement morose pour ce commerçant varois.

Des hôtels déjà remplis à 70%

"Normalement, les week-ends des 1er et 8 mai sont des très gros week-ends pour nous. Mais c'est vrai qu'avec les élections au milieu pour nous c'est pas bon. On va travailler un petit peu, je pense, parce qu'il s'annonce très beau. Mais ce ne sera pas ça", explique Éric Allard, restaurateur. À Bandol (Var) tous espèrent le retour de beau temps pour pallier un début de saison décourageant. La plupart des hôteliers affichent déjà un taux de remplissage de plus de 70%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des nuages au-dessus du golfe d\'Ajaccio en Corse, le 14 juillet 2012.
Des nuages au-dessus du golfe d'Ajaccio en Corse, le 14 juillet 2012. (MAXPPP)