Téléthon: les dons en baisse sensible

"On est un peu inquiets", a déclaré Laurence Tiennot-Herment, la présidente de l'Association française contre les myopathies.

Sophie Davant entourée de nombreux invités sur le plateau du Téléthon, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 7 décembre 2012.
Sophie Davant entourée de nombreux invités sur le plateau du Téléthon, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 7 décembre 2012. (BERTRAND GUAY / AFP)

SANTE - "On est un peu inquiets", a déclaré Laurence Tiennot-Herment, la présidente de l'Association française contre les myopathies, samedi 8 décembre. Les promesses de dons pour le 26e Téléthon sont en baisse. A 16 heures, à peine plus de 24 millions d'euros de dons étaient promis, soit un montant nettement en baisse par rapport à l'an dernier à la même heure où le compteur affichait  26 671 545 euros.

"Ce n'est pas maintenant qu'il faut s'arrêter"

"C'est la première fois qu'on accuse un tel retard à l'heure où je vous parle, un retard encore rattrapable", a déclaré Laurence Tiennot-Herment, la présidente de l'AFM. Elle a lancé "un appel à tous ceux qui nous ont suivi depuis toutes ces années car ce 26e Téléthon est peut-être le Téléthon de tous les défis", a-t-elle dit. "C'est un défi de la solidarité parce qu'on sait qu'on est dans un contexte économique difficile, pas favorable, c'est pour cela que chaque don compte", a-t-elle souligné.

"Ce n'est pas maintenant qu'il faut ralentir, s'arrêter. C'est le moment de monter dans le train pour nous accompagner dans la dernière ligne droite, c'est-à-dire transformer la recherche, les essais en cours, en traitements", a-t-elle ajouté.