Rêves d'Himalaya : de Kandchenjunga à Tumlingtar, 400 km accrochés à la montagne

Ils sont deux Français, Stéven Le Hyaric et Pehuen Grotti, partis faire un trek au Népal avec pour objectif la traversée de l'Himalaya. Dans ce 5e épisode, ils partent de Kangchenjunga en VTT sur le Great Himalaya Trail.

FRANCEINFO

Stéven Le Hyaric et Pehuen Grotti sont partis fatigués mais déterminés de Gunjsa. Il le fallait, car deux cols très compliqués les attendaient. 

Ils passent finalement le premier, Nango La (4776 mètres), sans trop de difficultés, néanmoins le sommet très enneigé les oblige à être prudents. Ensuite, c’est la jungle qui les attend, en direction du village tibétain d’Olangchung Gola (3191 mètres).

De là, ils partent de nuit pour aller chercher le plus gros morceau de cette semaine, le col de Lumbha Samba (5520 mètres). L’altitude et la neige compliquent chacun de leur pas. Après le sommet, un brouillard épais les enveloppe. Et ils finissent par arriver à 18h30 dans une yak farm house tenue par deux réfugiés tibétains, après plus de 15 heures de marche.

Les difficultés ne sont pas pour autant derrière eux : leur sherpa, Ngawang, casse malheureusement sa roue arrière et devra laisser l'équipe seule pour aller faire réparer son vélo à Katmandou. Fatigués, Stéven Le Hyaric et Pehuen Grotti prennent 24 heures de repos à Tumlingtar, puis poursuivent leur route en direction de l’Ouest. Ils retrouveront Ngawang à Salleri dans une semaine.

Des rencontres inattendues, après une épreuve physique épuisante
Des rencontres inattendues, après une épreuve physique épuisante (FRANCEINFO)