Après son hibernation, l'ourse Sorita a été aperçue dans les Hautes-Pyrénées avec deux oursons

Les agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage ont pu observer à la jumelle l'ourse avec ses deux petits. 

L\'ourse Sorita le jour de son arrivée dans le Béarn le 5 octobre 2018. 
L'ourse Sorita le jour de son arrivée dans le Béarn le 5 octobre 2018.  (ONCFS Office national de la chasse et de la faune sauvage)

Les agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) ont enfin pu établir fin avril un contact visuel avec l’ourse Sorita et confirmer la présence d’oursons à ses côtés, a appris franceinfo auprès du préfet des Hautes-Pyrénées. Les animaux ont pu être observés à la jumelle. Leur dernière localisation remonte à lundi 29 avril sur la commune de Sazos, dans le secteur du Pic d’Ardiden, précise la préfecture des Hautes-Pyrénées. 

Confirmation de la présence d'oursons 

Les observateurs se doutaient que Sorita, lâchée en Béarn en octobre 2018, avait eu des oursons. Plusieurs indices : l'ours tardait à sortir de sa tanière et avait eu une phase d'hyperphagie au mois de novembre.

Depuis qu'elle est sortie de sa tanière, Sorita se déplace lentement en raison de la présence de ses oursons. Par ailleurs, des traces d'un autre ours ont été détectées dans la neige à proximité de la tanière. Il pourrait s'agir de l'ours Rodri qui fait depuis quelques années des incursions dans les Hautes-Pyrénées.

Sorita est équipée d'un collier émetteur qui permet de suivre ses déplacements. La préfecture avertit qu'une ourse accompagnée de ses oursons n’a pas toujours le comportement d’évitement d’un ours classique qui, sentant très en amont la présence de l'homme, s'en éloigne habituellement. Du fait de la présence de petits, elle peut être agressive en cas de rencontre pour défendre ses bébés.