Marchés de Noël : locaux ou low cost ?

Il existe plus d’une quarantaine de marchés de Noël, comme celui de Strasbourg (Bas-Rhin), où l’on vient notamment pour acheter des produits locaux et traditionnels. Est-ce vraiment le cas, ou un attrape-touristes ?

Voir la vidéo
FRANCE 3

C’est une institution vieille de plus de quatre siècles. Chaque année à Strasbourg (Bas-Rhin), le marché de Noël emporte ses visiteurs dans la magie des fêtes de fin d’année. Vin chaud aux épices, gâteaux régionaux, cigognes made in Alsace : une authenticité affichée qui attire chaque année plus de deux millions de visiteurs.

Une charte pour l’authenticité

Mais cette promesse de tradition est-elle tenue jusqu’au bout ? Au pied de la cathédrale, Philippe Walter représente la septième génération de potiers de son atelier, présents depuis des décennies sur le marché. "Tout est réalisé en Alsace, à la main", assure-t-il. Ici, le loyer est d’environ 1 600 euros pour cinq semaines de présence sur le marché. Jusqu’à cinq fois moins cher que sur des marchés de Noël parisiens.

Sur les étals du marché, l’artisanat est concurrencé par des jouets et babioles produits en série pour Noël. Tout est industriel et pour ce qui est de la provenance, la question semble embarrasser. Une autre facette du marché, que la mairie voudrait voir perdre du terrain. Une mission difficile qui nécessite parfois des sacrifices. Légalement, impossible d’interdire des produits en fonction de leur origine. La mairie s’appuie désormais sur une charte. Cette année, plus d’un tiers des chalets sont ainsi occupés par des artisans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le marché de Noël de Strasbourg (Bas-Rhin), le 28 novembre 2016.
Le marché de Noël de Strasbourg (Bas-Rhin), le 28 novembre 2016. (PATRICK HERTZOG / AFP)