Jouets défectueux et mauvais cadeaux : les services après-vente débordés

Trop grands, trop petits, de mauvais goût ou encore des doublons, c'est la traditionnelle époque des échange des cadeaux. Quand le Père Noël n'a pas assuré, c'est le service après-vente qui trinque. 

Comme chaque année, sous le sapin de Noël, il y a des ratés. Des cadeaux déjà reçus, défectueux ou qui, tout simplement, ne plaisent pas. 

Les jours suivants c’est l’affluence dans les magasins et les services après-vente. Pourtant, ça n'est pas toujours une erreur du Père Noël. "Les trois quarts des problèmes sont des problèmes de piles et quelques fois des manques d'accessoires qui n'ont pas été mis dans la boite", assure ce vendeur de jouets à Dainville dans le Pas-de-Calais.

18% des français vont revendre leurs cadeaux en 2020

Chaque année, la moitié des Français déclare avoir reçu un objet défaillant ou indésirable à Noël, soit plus de 500 millions d'euros de dépense. Selon une étude Kantar, 7,3 millions de Français sont prêts à revendre leurs cadeaux sur internet en 2020, soit 18% d'entre eux. 

Les services après-vente des magasins de jouets débordés par les retours des cadeaux de Noël
Les services après-vente des magasins de jouets débordés par les retours des cadeaux de Noël (France 3 Hauts de France)