Coronavirus : les chocolatiers entre inquiétude et espoir à l'approche de Noël

À cause de la pandémie de coronavirus, les chocolatiers peinent à écouler leur production. Illustration à Paris.

FRANCE 2

Sapins de Noël, calendrier de l’Avent ou figurines à croquer : dans la boutique de Paris du chef chocolatier Haouki Labassi, tout est prêt. Seuls les clients manquent à l’appel. La production tourne à plein régime, même s’il est fallu s’adapter. Chocolatier à paris depuis 16 ans, Edwin Yansane a perdu 60% de son chiffre d’affaires par rapport à 2019. Mais pour l’entrepreneur, l’optimisme est de rigueur : "Vu la morosité ambiante, je pense qu’il y aura du monde à la pelle."

"Difficile de prévoir"

Cette année, l’inquiétude gagne les professionnels, tant l’avenir reste incertain. Victoire Finaz est chocologue, spécialisée dans les cadeaux personnalisés pour les entreprises. En ce mois de décembre, elle doit s’adapter : "On a du mal à se projeter, on a besoin de prévoir et là, c’est très difficile de savoir ce qu’on doit acheter comme matières premières et ce qu’on doit produire." Les chocolatiers comptent sur l'envie des Français de se faire plaisir en cette période pour sauver leur chiffre d’affaires. Chaque année, 325 000 tonnes de chocolats sont consommées en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Coronavirus : les chocolatiers entre inquiétude et espoir à l\'approche de Noël
Coronavirus : les chocolatiers entre inquiétude et espoir à l'approche de Noël (FRANCE 2)