Cet article date de plus de quatre ans.

Bulots : l'autre produit de la mer vedette de fin d'année

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Bulots : l'autre produit de la mer vedette de fin d'année
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le saumon fumé, le foie gras et la dinde se vendent très bien pour Noël. Mais dans la Manche, la criée de Granville fait aussi état du succès des bulots.

À peine débarqués sur le port de Granville, ces 900 kilos de bulots, le quota journalier, ne resteront pas longtemps en Normandie. "Ça part un petit peu dans toute la France : Paris, Lyon, Bordeaux. Ça va un petit peu partout", explique Olivier Hédouin, patron pêcheur et poissonnier.

Une période importante pour les pêcheurs

Granville est le premier port bulotier de France. Entre 3 000 et 4 000 tonnes de ces mollusques sont pêchées chaque année. Quelques jours avant Noël, l'activité s'intensifie. "Là, on est sorti pendant douze jours d'affilée. Alors que, d'habitude, on fait cinq jours et deux jours de repos", commente Guillaume Hédouin, marin pêcheur. Pour les fêtes de fin d'année, le prix au kilo est plus élevé. Cette dernière quinzaine de décembre est importante pour compenser le manque à gagner le premier mois de l'année. Les consommateurs sont au rendez-vous pour les fêtes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Noël

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.