Les ultrasons, un traitement prometteur pour le cancer de la prostate

Dans une étude publiée mardi, des médecins britanniques ont indiqué que ce traitement, sans effets secondaires indésirables, améliorait considérablement la vie des patients. 

Le docteur Hashim Ahmed, qui a dirigé cette étude, explique le traitement aux ultrasons.
Le docteur Hashim Ahmed, qui a dirigé cette étude, explique le traitement aux ultrasons. (BBC / FTVI )

Plus de 70 000 cas sont diagnostiqués chaque année en France. Le cancer de la prostate, la forme de cancer la plus courante chez les hommes de plus de 50 ans, tue chaque année près de 9 000 personnes dans l'Hexagone. Des scientifiques britanniques pensent avoir trouvé une solution pour améliorer le quotidien des malades, selon une étude publiée mardi 17 avril dans la revue The Lancet Oncology (lien en anglais) : les ultrasons.

Beaucoup moins d'effets secondaires

Ce traitement dit "par ultrasons focalisés de haute intensité" n'a été prodigué qu'à 41 malades, lesquels souffraient de petite tumeurs, mais se révèle déjà encourageant. Surtout, il permet de réduire les effets secondaires liés aux traitements traditionnels, comme l'incontinence ou les troubles de l'érection.

Un an après ces soins, 39 patients sur 41 "ne montraient aucun signe de la maladie", rapporte l'étude. Sur le plan des effets secondaires indésirables, aucun des hommes traités n'a souffert d'incontinence, tandis que 10% d'entre eux ont fait état de troubles persistants de l'érection. Ce traitement "signifie une amélioration notable pour leur qualité de vie", s'est félicité le Dr Hashim Ahmed, qui a dirigé cette étude.

Les deux thérapies les plus courantes, chirurgie et radiothérapie, provoquent d'importants effets secondaires sur la vie sexuelle, explique l'institut national du cancer. Les troubles de l'érection sont fréquents après une intervention chirurgicale tandis qu'un traitement par radiothérapie externe occasionne, à terme, ce type de troubles chez 50 à 70% des patients.

Quel procédé ? 

Le traitement par ultrasons a pour but de détruire localement par la chaleur la tumeur. Elle s'adresse aux malades qui souffrent d'un cancer localisé et généralement peu agressif. "Un faisceau d'ultrasons focalisés sur la prostate provoquent une élévation brutale de la température, qui produit la destruction des tissus visés", explique Hashim Ahmed dans une vidéo accordée à la BBC (lien en anglais.)

L'intervention a l'avantage d'être de courte durée et de pouvoir être répétée. "Si cette procédure est déjà utilisée, y compris en France, indique Le Figaro Santé, c'est la première fois qu'une évaluation rigoureuse est publiée dans une revue scientifique de haut niveau."

En France, ce type de traitement reste "en cours d'évaluation", selon l'Inca. La chirurgie, la radiothérapie avec sa variante curiethérapie (qui consiste à placer des sources radioactives à l'intérieur de la prostate), ainsi que l'hormonothérapie sont les méthodes les plus utilisées. Au premier rang des cancers par fréquence dans la population générale, le cancer de la prostate représente la quatrième cause de décès par tumeurs malignes.