Cet article date de plus de dix ans.

IBM avance vers un ordinateur quantique

Les chercheurs de la firme américaine disent faire des avancées pour concevoir un ordinateur fondé sur la mécanique quantique, qui permettrait aux machines de réaliser plusieurs millions de calculs simultanément.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des chercheurs de la firme américaine IBM ont dévoilé le 28 février 2012 une avancée dans la conception d'un ordinateur fondé sur la mécanique quantique. (TOBIAS SCHWARZ / REUTERS)

Est-ce la prochaine révolution informatique ? Des chercheurs de la firme américaine IBM ont dévoilé mardi 28 février une avancée dans leurs efforts pour construire un ordinateur fondé sur la mécanique quantique, la physique de l'infiniment petit régie par des lois différentes de celles du monde visible. Cette innovation pourrait un jour bouleverser l'informatique en démultipliant les capacités de calcul des ordinateurs.

Cette avancée, rendue publique à la conférence de l'American Physical Society qui se tient cette semaine à Boston (Etats-Unis), porte sur la réduction des marges d'erreur sur les données dans les calculs élémentaires. 

"Il est temps de créer des systèmes fondés sur la science quantique qui porteront le calcul par des ordinateurs vers une nouvelle frontière", a déclaré Matthias Steffen, responsable scientifique de l'équipe de recherche d'IBM, dont l'objectif affiché est le développement de systèmes de calcul quantiques pouvant être appliqués à la résolution de problèmes bien réels dans le monde. Les chercheurs pensent généralement qu'il faudra de dix à quinze ans pour y parvenir. 

Résoudre des énigmes mathématiques

Contrairement à la physique classique où les notions d'onde et de particule sont séparées, dans l'univers quantique elles deviennent deux facettes d'un même phénomène, une propriété qui théoriquement peut démultiplier les capacités des ordinateurs.

La partie d'information la plus élémentaire qu'un ordinateur d'aujourd'hui comprend est un bit. Il s'agit d'un chiffre binaire, ou à deux valeurs, à savoir 0 ou 1, qui est également une unité de mesure en informatique désignant la quantité élémentaire d'information. Dans le monde quantique, cette unité de base appelée "qubit" peut avoir la valeur 1 ou 0, comme un bit, mais aussi posséder ces deux valeurs en même temps, une structure décrite comme une "superposition". Cette caractéristique permettrait en théorie à des ordinateurs quantiques d'exécuter plusieurs millions de calculs simultanément.

Parmi les autres applications potentielles de l'ordinateur quantique figureraient la recherche dans des banques de données d'information non-structurée, l'exécution d'un ensemble de tâches extrêmement complexes et la solution de problèmes mathématiques qui ne sont toujours pas résolus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Découverte

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.