Cambrai : sur les traces des histoires sanglantes de la ville

Dans les rues sombres de Cambrai (Nord), des visites emmènent les curieux sur les lieux des histoires les plus sanglantes de la ville.

France 3

Jeudi 31 octobre marque la fête d'Halloween, et pour les amateurs d'histoire sanglante, rendez-vous à Cambrai (Nord) pour une visite de cachots capable de dresser les poils et faire frissonner l'échine. Dans une ville où il y avait autant de cimetières que d'églises, les histoires sont nombreuses, et "Du cachot au bourreau" les fait vivre aux curieux. Une visite "ponctuée d'anecdotes bien sordides, bien sanglantes, puisque nous vous raconterons quelques affaires criminelles retentissantes, qui ont fait grand bruit à Cambrai", annonce le guide.

Plusieurs étapes pour plusieurs anecdotes

Un groupe d'une trentaine de personnes sillonne pendant deux heures les ruelles sombres de la ville, sur les traces des condamnés du XVIIe et XVIIIe siècle. Ainsi, dans une maison bourgeoise de la paroisse Saint-Martin, en 1772, une servante assassine sauvagement sa maîtresse. "Elle est condamnée à recevoir les mêmes coups qu'elle a portés à sa maîtresse", raconte le guide. Les coups seront portés par le bourreau avec l'arme du crime. Une anecdote parmi tant d'autres, toutes sanglantes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Cambrai
Cambrai (France 3)