Cet article date de plus de neuf ans.

Aux Etats-Unis, la pizza reste un légume

Des parlementaires ont refusé une proposition du gouvernement visant à équilibrer les menus des cantines, dans un pays où 12,5 millions d'enfants sont obèses.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des parlementaires américains ont voté pour que la pizza reste considérée comme un légume dans les cantines scolaires. (AFP / ANP / ANP MAG / ROOS KOOLE)

La pizza, un légume ? Oui, ont tranché des parlementaires américains mercredi 16 novembre. Réunis en commission, les élus ont bloqué une proposition du gouvernement visant à équilibrer les menus des cantines scolaires en limitant les pizzas ou encore les frites, dans un pays où 12,5 millions d'enfants sont obèses, soit 17 % des Américains de 2 à 19 ans.

Les parlementaires ont notamment refusé que la quantité de sauce tomate soit augmentée sur les pizzas pour que celles-ci restent classées dans les légumes, comme le souhaitait le ministère de l'Agriculture. Cette décision pourrait être approuvée par le Congrès dès cette semaine, balayant l’initiative de l'administration Obama visant à rendre plus saine la nourriture proposée aux enfants.

L'industrie agroalimentaire jubile

Principale raison invoquée par les parlementaires : les nouvelles règles nutritionnelles auraient engendré des coûts supplémentaires pour l'Etat fédéral, alors que le budget est extrêmement serré. Le ministère, lui, estimait ce surcoût à 14 cents par repas, soit 6,8 milliards de dollars (5 milliards d’euros) supplémentaires sur cinq ans.

L'avis de la commission a ravi le très puissant Institut américain des aliments surgelés, un groupe de pression. Il a salué une décision qui "tient compte de la forte teneur en potassium, en fibres et en vitamines A et C de la sauce tomate et permet aux élèves de continuer à apprécier ces repas sains que sont les pizzas et les pâtes".

"Il ne s'agit pas de nutrition, mais de protéger les fabricants de pizzas, rétorque Margo Wootan, chargée de la politique nutritionnelle au Centre pour la science au service de l'intérêt général. Une pizza au pepperoni n’est pas un légume."

Michelle Obama sue pour rien 

Cette décision va aussi à l'encontre de l’action menée par la First Lady américaine, Michelle Obama, pour inciter les enfants à manger plus équilibré et à faire davantage de sport. Avec la campagne Let’s move ("Allez, on bouge"), elle s’est transformée en Véronique et Davina...

 

 ... et en jardinière :

 

Pour Herman Cain, les pizzas aux légumes sont pour "les tapettes"

Décidément, aux Etats-Unis, la pizza est plutôt politique en ce moment. Herman Cain, favori des sondages pour la primaire républicaine, est le fondateur d’une chaîne de pizzerias, Godfather’s Pizza  ("La pizza du parrain"). Lors d’une pizza party avec le magazine américain GQ (article en anglais), le chef d’entreprise a déclaré qu’il n’aimait pas "les pizzas avec plein de légumes dessus" et qu’elles étaient "pour les tapettes".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bizarre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.