Birmanie : un pays qui s'ouvre au tourisme

Pays aux richesses incroyables, la Birmanie s'ouvre lentement au tourisme, profitant notamment de son fleuve et de ses pagodes.

FRANCE 2

Le pays aux mille pagodes a de nombreux atouts. Aung San Suu Kyi, icône lors de son arrivée au pouvoir largement déchue depuis, l'a bien compris. Elle tente d'ouvrir petit à petit la Birmanie aux touristes. Les croisières sur le fleuve Irrawaddy, long de plus de 200 kilomètres et qui traverse le pays du Nord jusqu'au Sud, attirent de plus en plus. Dans des bateaux grand luxe, équivalents à des hôtels cinq étoiles, jusqu'à 50 passagers peuvent embarquer moyennant 600 euros.

"Vous vous faites réveiller juste par la lueur du soleil"

Ici, le chef de croisière est français. "Vous vous faites réveiller juste par la lueur du soleil. Vous êtes toujours allongé et vous voyez ce paysage qui défile devant vous", détaille Barthélémy Durand. La croisière s'arrête alors régulièrement pour visiter les très nombreuses pagodes du pays, comme celle de Mingun, l'une des anciennes capitales royales, sur les rives du fleuve.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un fermier travaille dans son champ près de l\'ancienne pagode Sulamani, le 25 août 2016.
Un fermier travaille dans son champ près de l'ancienne pagode Sulamani, le 25 août 2016. (YE AUNG THU / AFP)