Cet article date de plus de neuf ans.

Cinquante-deux kilos d'écailles de pangolin saisis à Roissy

Ces mammifères sont victimes de braconnage, leurs écailles étant très prisées dans certaines parties du monde pour leur effet supposé aphrodisiaque et anti-allergique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des écailles de pangolin saisies par les douaniers de Roissy (Val-d'Oise), le 3 mai 2012. (DIRECTION GÉNÉRALE DES DOUANES / FTVI)

Les agents des douanes de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle ont saisi 52 kilos d'écailles de pangolin, a annoncé jeudi 3 mai la direction générale des douanes. Ces mammifères insectivores, protégés par la Convention de Washington, sont victimes de braconnage, leurs écailles étant très prisées dans certaines parties du monde pour leur effet supposé aphrodisiaque et anti-allergique.

Voici quelques images de cet animal, qui vit dans les forêts et les savanes d'Afrique et d'Asie du Sud-Est.

 

"Les écailles, réparties dans cinq colis, provenaient de Côte d'Ivoire et partaient pour Hong Kong", ont précisé les douanes, qui ont par ailleurs indiqué que la marchandise provenait d'une trentaine d'animaux environ. En l'absence de permis adéquat, les douaniers ont saisi l'ensemble de la cargaison, d'une valeur estimée à 37 500 euros.

Il s'agit de la troisième saisie de ce type dans cet aéroport depuis 2009. La première avait porté sur 100 kilos d'écailles dissimulées dans des sacs de croquettes pour chien (en octobre 2009) et la deuxième, très récente comme le rapporte Le Parisien, sur 14 kilos cachés dans des boîtes de corn-flakes (en février 2012). 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Découverte

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.