Décès d'Hervé Gourdel : annonce à l'Assemblée nationale

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 24/09/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

On ne négocie pas on tue. C'estle rassemblement de lanaton autour de la lutte contre le terrorisme qui doit être le résultat. L'union nationale il n'y a pas de droite ou de gauche aujourd'hui. Les Européens doivent se mouiller dans cette affaire. Union des pays de la région. Des payus ont une attitide ambigue face aux terrorisme Pourtant c'est eux qui devraient etre en première ligne.

Merci François Fillon. On vous retrouvera tout à l'heure. On va revenir sur l'identité des assassins d'Hervé Gourdel, et sur la nouvelle stratégie du groupe Etat islamique. D'abord on va essayer de ce qui vient de se passer. Jamais un otage français n'avait été tué de sang-froid.

La rapidité d'éxécution constitue une première. D'autres Français sont morts en captivité, mais souvent longtemps après leur enlèvement. Philippe Verdon, homme d'affaires, kidnappé en 2011 au Mali, assassiné en 2013 par Aqmi, AI-Qaida au maghreb islamique. Gilberto Rodrigues Leal, deux années aux mains des jihadistes maliens, décédé cette année peut-être à cause d'une maladie.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==