Cet article date de plus de cinq ans.

La classe politique se mobilise contre l'arrêt des Guignols de l'info

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
La classe politique se mobilise contre l'arrêt des Guignols de l'info
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Face à cette rumeur de disparition, les politiques montent au créneau. Une équipe de France 3 fait le point.

Le bruit court depuis plusieurs jours concernant une possible disparition des Guignols de l'info. L'information n'est pas officielle, mais toute la classe politique s'en mêle, jusqu'au Premier ministre. Déjà ce jeudi 2 juillet, sur Twitter, nombreux sont ceux qui s'émeuvent de la possible disparition de leur double. Pas rancunier, Alain Juppé a changé la photo de son profil pour soutenir l'émission satirique. "J'aime me voir dans les Guignols, nous avons besoin d'eux", a écrit le maire de Bordeaux.

Un soutien surprenant

Dans le viseur de Cécile Duflot et Jean-Luc Mélenchon le président Vivendi, Vincent Bolloré. "Soutien aux Guignols de l'info contre la censure de Bolloré, l'ami de Hollande", a écrit le leader du Front de gauche. Cet émoi soudain pour prendre la défense de ces marionnettes légendaires a de quoi surprendre. Hasard du calendrier, le père spirituel des Guignols Alain de Greef s'est éteint lundi. Le sort de l'émission sera connu demain à l'issue d'un comité de groupe.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Les Guignols de l'info

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.