La famille Klarsfeld alerte dans "Le Figaro" sur la montée de l'extrême droite en Europe

A la veille du 8 mai, jour célébrant la victoire de 1945 contre l'Allemagne nazie, les époux Klarsfeld et leur fils, Arno, déplorent la situation politique en Europe.

Beate et Serge Klarsfeld participent au dîner annuel du CRIF, le 7 mars 2018 à Paris.
Beate et Serge Klarsfeld participent au dîner annuel du CRIF, le 7 mars 2018 à Paris. (LUDOVIC MARIN / POOL / AFP)

"Aujourd'hui, les pulsions nationalistes, antisémites et xénophobes s'intensifient." Dans un texte publié dans Le Figaro lundi 7 mai, Serge, Beate et leur fils Arno  Klarsfeld alertent sur la situation en Europe. A la veille du 8 mai, jour célébrant la victoire de 1945 contre l'Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale, ces combattants pour la mémoire de la Shoah déplorent : "L'extrême droite a fait irruption en Allemagne, reste puissante en France, en Belgique, aux Pays-Bas et progresse dans les autres pays de l'Union européenne."

"Il faut que les citoyens s'engagent"

Au nom de l'association Fils et filles de déportés juifs de France, les trois signataires s'inquiètent d'une Europe qui serait "une forteresse friable repliée sur des valeurs de peur et de haine" en cas de victoire de l'extrême droite aux prochaines élections, ce qui "[empêcherait] l'intégration des populations issues de l'immigration et [pousserait] les Juifs à quitter l'Europe". 

La famille Klarsfeld appelle ainsi "le peuple français" à "réagir et montrer l'exemple". "Il faut que les citoyens s'engagent et soutiennent le renouveau de la France et participent à un nouvel élan européen."

L'avenir en politique ne dépend pas seulement des autres, il dépend de chacun d'entre nous.Serge, Beate et Arno Klarsfeldau Figaro