Feuilleton : avoir 20 ans en mai 68 (3/5)

Retour sur l'un des événements marquant du XXe siècle en France, à travers les récits de ceux qui l'ont vécu.

FRANCE 2

Cinquante ans après le mouvement de mai 68, retour sur le parcours de ceux qui ont participé aux manifestations, comme Roland et Norbert, deux étudiants des beaux-arts à l'époque. "Je me sentais un peu apolitique, mais remettant en cause l'enseignement de l'architecture que j'avais reçu", indique l'un des deux anciens manifestants, désormais installés en Ardèche.

Une nouvelle façon de voir l'architecture

Chaque jour, les étudiants faisaient des propositions pour enseigner autrement et s'ouvrir vers l'extérieur. "On s'est dit, au lieu de réfléchir à l'architecture, on va en faire", explique le second. Ils créent alors les beaux-arts à la campagne, et font venir des dizaines d'étudiants dans une région désertée des Cévennes. Une manière originale et pratique, collaborative avec les clients, de concevoir l'architecture dont l'enseignement était jugé rigide selon les deux compères.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le feuilleton de cette semaine est consacré à Mai-68. Ce mouvement avait démarré dès le mois de mars à Nanterre. À l\'époque, les protagonistes avaient une vingtaine d\'années. Aujourd\'hui, ils reviennent sur cette période qui a marqué leur vie.
Le feuilleton de cette semaine est consacré à Mai-68. Ce mouvement avait démarré dès le mois de mars à Nanterre. À l'époque, les protagonistes avaient une vingtaine d'années. Aujourd'hui, ils reviennent sur cette période qui a marqué leur vie. (FRANCE 2)