Cet article date de plus de trois ans.

1968 : histoire de la photo des deux Afro-Américains aux JO de Mexico

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
1968 : histoire de la photo des deux afro américains aux JO de Mexico
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La série de l'été de France 2 est consacrée à ces photos qui ont marqué l'année 1968, il y a 50 ans. Jeux olympiques de Mexico (Mexique), deux poings levés ont marqué l'Histoire, deux têtes baissées sur l'air de l'hymne national américain, pour dénoncer la discrimination au pays de l'oncle Sam.

Deux poings levés gantés sur le podium des Jeux olympiques de Mexico (Mexique) en 1968. Ce geste de révolte a coûté une carrière à deux athlètes américains. Cinquante ans plus tard, ils restent un symbole politique. Le 17 octobre 1968 à l'issue du 200 mètres hommes, les Américains Tommie Smith et John Carlos remportent l'or et le bronze. Pour dénoncer la discrimination raciale dans leur pays, ils tendent le poing et baissent la tête pendant l'hymne national des Etats-Unis. "On n'a pas dit un seul mot à ce moment là mais les gens se sont reconnus dans notre geste. Ils en comprenait la signification", témoignait Tommie Smith en 2008.

Le troisième homme de la photo

Le troisième homme, l'Australien Peter Norman est solidaire : il leur donne l'idée des gants noirs. Comme eux, il porte l'écusson Olympic Project for Human Rights, du nom d'une association anti-raciste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Histoire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.