Cet article date de plus de cinq ans.

Indonésie : un Français interpellé dans une base militaire alors qu'il jouait à "Pokémon Go"

Romain Pierre a tenté de prendre la fuite lorsqu'il s'est retrouvé face à des représentants des autorités. Il a finalement été relâché mardi matin.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une personne joue à "Pokémon Go" à Jakarta (Indonésie), le 14 juillet 2016. (DASRIL ROSZANDI / NURPHOTO / AFP)

"Il a dit qu'il chassait des Pokémon." Un Français, en voyage d'affaires dans la ville portuaire de Cirebon, affirme être entré par inadvertance dans une base militaire en Indonésie en jouant au Pokémon Go sur son smartphone. Il a été interpellé et interrogé pendant plusieurs heures, a annoncé, mardi 19 juillet, la police de l'archipel d'Asie du Sud-Est.

Lundi soir, Romain Pierre, 27 ans, chasse des "créatures virtuelles" cachées dans le monde réel via l'application Pokémon Go. C'est à ce moment-là qu'il s'égare dans une enceinte placée sous haute sécurité, a déclaré un porte-parole de la police.

Un prétexte, selon le porte-parole de l'armée

Romain Pierre a tenté de prendre la fuite quand il s'est retrouvé face à des représentants aux autorités. Il a été appréhendé et interrogé pendant plusieurs heures avant d'être relâché tôt mardi.

A la suite de cette interpellation, un porte-parole de l'armée a appelé le public à faire preuve de vigilance. Il suggère que Pokémon Go pourrait servir de prétexte pour commettre des actes répréhensibles. "Il est possible que de nombreux inconnus essayent de pénétrer dans des propriétés privées pour commettre des délits, mais prétendent ensuite qu'ils chassaient des Pokémon", a-t-il déclaré. Le jeu connaît un succès phénoménal à travers le monde, deux semaines après sa sortie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pokémon Go

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.