VIDEO. On vous explique pourquoi c'est bizarre de monter un escalator à l’arrêt

Cet étrange déséquilibre n'est pas simplement lié à la hauteur des marches.

Voir la vidéo

Avez-vous déjà eu un sentiment de déséquilibre, de léger vertige, en vous engageant sur un escalator en panne ? A coup sûr, oui. A première vue, cette sensation semble venir de la taille des marches, légèrement plus hautes sur un escalator que celles d'un escalier classique. Mais ce raisonnement ne fonctionne pas avec les tapis roulants qui, à l'arrêt, provoquent la même gêne. Franceinfo a demandé à des chercheurs, spécialisés dans la perception, de nous aider à y voir plus clair.

Le rôle du cerveau

"On est déstabilisé parce que si vous regardez la voie où l’on marche d’habitude, c’est lisse, il y a très peu de rayures, explique Arlette Streri, professeure émérite à l’université Paris-Descartes et spécialiste de la perception. Or quand on va sur l’escalator, ce n’est jamais lisse. Cette vision-là nous renvoie à l’idée que ça doit rouler, fonctionner. Donc on est un petit peu surpris quand ça ne le fait pas." Cette propriété s'appelle l'affordance.

Joe McIntyre, directeur de recherche au CNRS, ajoute aussi un élément. Selon lui, votre cerveau anticipe un mouvement visuel lorsque vous prenez un escalator. Si l’escalier ne fonctionne pas, le cerveau va recevoir une entrée sensorielle différente de celle prévue. Cela va vous demander un effort supplémentaire pour vous adapter. Et provoquer une sensation étrange.

Franceinfo a mesuré les marches d\'un escalator.
Franceinfo a mesuré les marches d'un escalator. (ROBIN PRUDENT / FRANCEINFO)